Visiter la page Ressources Servir en toute sécurité pour obtenir des conseils et des outils pour agir en
sécurité et faire un don à la LCIF pour apporter aux Lions les moyens de servir d'où qu'ils soient.

Accueil The Lions Blog Une recette pour l’altruisme
L’altruisme, ça compte

Une recette pour l’altruisme

Erin Kasdin 18 mai 2021

Les Lions de Fraser Valley financent une cuisine destinée à la formation de personnes atteintes de diabète

Si vous êtes en quête de montagnes majestueuses, de rivières grandioses et de vallées luxuriantes, le comté de Grand dans le Colorado vous plairait. La beauté naturelle caractéristique de la région dans laquelle se situe le Lions Club de Fraser Valley peut également cacher des besoins latents.

Ceci correspondait à deux des grandes causes des Lions que sont la faim et le diabète, sans compter que le club disposait des ressources nécessaires.

Comme un peu partout aux États-Unis, les résidents du comté de Grand sont confrontés à une épidémie croissante de diabète. Le Montain Family Center (MFC) de Granby tente, depuis 1979, de répondre aux besoins de ceux qui souffrent d’insécurité alimentaire et les Lions de Fraser Valley se sont dit le centre serait un partenaire particulièrement approprié pour s’atteler au problème du diabète au niveau local.

Si les Lions soutiennent depuis longtemps le MFC, une récente initiative de rénovation d’un bâtiment nouvellement acquis a poussé le directeur du centre à s’adresser au club pour lui demander de l’aide.

« Dans le cadre des rénovations, ils souhaitaient créer une cuisine propice à l’apprentissage, dans laquelle ils pourraient apprendre aux diabétiques à préparer des repas sains, explique Greg Orzech, président du club. » Le club ne demandait qu’à aider. Ceci correspondait à deux des grandes causes des Lions que sont la faim et le diabète, sans compter que le club disposait des ressources nécessaires.

Le club, dont les finances sont saines, prévoyait initialement de payer toute la facture, mais il a finalement été décidé d’essayer d’obtenir une subvention de la Fondation du Lions Clubs International (LCIF). Avec le concours des Lions du comté Jackson voisin, ils sont parvenus à obtenir une subvention Diabète de la LCIF pour un montant 31 875 USD. Le coût total du projet s’élevant à plus de 42 000 USD, le club apporta le reste. Ce montant englobait également le coût de la formation de trois membres du personnel du MFC, pour apprendre à enseigner la cuisine aux personnes atteintes de diabète.

L’idée, à terme, est de proposer des cours de cuisine équilibrée à tous, sans se limiter aux diabétiques. Le centre, créé en 1979, s’est agrandi depuis et est devenu le centre de ressources pour les femmes, dans la vallée. Il a pour objectif de soutenir tous ceux qui ont besoin d’un peu d’aide. « Ils ont un rôle d’accompagnement et souhaitent s’assurer que les personnes deviennent indépendantes avec le temps, explique Orzech. L’objectif, c’est de les remettre sur la bonne voie. »

Le centre touche des personnes très diverses. Pendant l’été 2020, suite aux incendies de forêt qui ont dévasté une bonne partie de la région, le centre fournissait des vêtements à ceux qui, venus pour voir dans quel état se trouvaient leurs résidences secondaires, les découvraient réduites en cendres. « Ils arrivaient bien habillés, élégants. Le centre leur procurait des vêtements à porter pour faire le tri dans ce qui leur restait de leurs possessions. »

Il est évident que la majorité des personnes qu’ils accompagnent ne possèdent pas de résidence secondaire. Le centre propose surtout de la nourriture, des soins de santé et une aide à la location à ceux qui n’ont personne d’autre pour les aider.

Le partenariat entre le centre et les Lions a permis à ces derniers de fournir une assistance réelle au niveau local, sans avoir besoin de devenir experts en services sociaux. Orzech estime que les Lions contribuent environ 150 000 USD chaque année au profit d’initiatives locales. Ceci étant, lorsque quelqu’un a besoin d’une aide à la location, le MFC est mieux à même de l'aider. « Ils savent gérer la sélection et le reste du processus. Ils disposent de toute l’expertise voulue, explique Orzech. De ce point de vue, c’est une excellente collaboration. Nous avons accès à leurs ressources et l’argent que nous donnons bénéficie à la communauté locale. Nous savons qu’il sera employé à bon escient.”

Ce qui soutend tout ceci, selon Orzech, c’est l’altruisme. Il croit fermement que c’est ce qui motive les Lions dans leurs actions. « Je crois que ce que fait le club ici se résume tout simplement à des gestes de bienveillance et de soutien de ceux qui sont dans des situations plus difficiles que nous. »

Le Lions Club de Fraser Valley fait partie des lauréats du Prix 2021 d’altruisme dans le service. Si vous souhaitez lire d’autres témoignages ou voir la liste de tous les lauréats, consultez la page lionsclubs.org/KMSA.


Erin Kasdin est rédactrice en chef de LION Magazine.

La pandémie de coronavirus (COVID-19) a affecté les communautés du monde entier de différentes manières. Pour être sûr de servir en toute sécurité, les Lions doivent suivre les directives des autorités sanitaires locales, de l'Organisation mondiale de la santé et du Centre pour le contrôle des maladies. La page Servir en sécurité propose de nombreuses ressources pour vous aider.