Visiter la page Ressources Servir en toute sécurité pour obtenir des conseils et des outils pour agir en
sécurité et faire un don à la LCIF pour apporter aux Lions les moyens de servir d'où qu'ils soient.

Accueil The Lions Blog La lutte contre le diabète près de chez vous : une évidence

La lutte contre le diabète près de chez vous : une évidence

Reannon Muth 11 octobre 2019

Après la Convention 2017 du Lions Clubs International à Chicago, Pat Ryan est rentré chez lui avec une mission bien précise : faire passer un dépistage du diabète à 100 000 personnes.

Il avait décidé de se joindre à la lutte contre l’épidémie mondiale de diabète en partie parce qu’il savait que la population du Kentucky, où il avait élu résidence, en souffrait.

« Notre taux de diabète fait partie des plus élevés du pays », explique-t-il. Selon Kirsten Rowland, directrice associée de l’American Diabetes Association à Lexington, environ 567 000 personnes souffrent de diabète dans l’État du Kentucky et 108 000 d’entre elles ne le savent pas.

Grâce au Lions, je sens que j’ai les moyens dont j’ai besoin. Les Lions clubs me soutiennent et me protègent.

M. Ryan a également été motivé par ce qu’il avait entendu sur la scène de la convention. Le discours du Past président international Bob Corlew, qui exhortait les Lions à œuvrer pour la prévention du diabète et la sensibilisation à la maladie, est tombé à point nommé et l’a profondément inspiré. Pour ce professeur de sciences à la retraite, l’épidémie de diabète n’était pas simplement une cause à défendre. C’était également une expérience personnelle.

Une cause qui lui tenait à cœur
À 80 kilos pour 1m75, M. Ryan est mince. Mais en 2015, il faisait près de 130 kilos. Il était obèse. « Je pouvais à peine descendre ma rue sans être à bout de souffle », explique-t-il.

Il souffrait également de diabète.

Pat before weight loss

Un jour, un rendez-vous avec son médecin a tout changé. Le diagnostic est tombé : il souffrait d’insuffisance rénale chronique de stade 3. M. Ryan continue : « Ça a été la sonnette d’alarme. J’en avais assez ». Il a commencé à manger plus de fruits et de légumes et s’est mis à faire des marches de 3 à 6 km par jour. Au bout d’un certain temps, il avait perdu 50 kilos. Un an plus tard, M. Ryan est retourné voir son néphrologue qui lui a annoncé un diagnostic remarquable : non seulement son insuffisance rénale avait diminué et était maintenant au stade 1 (ce qui est normal pour une personne de 71 ans) mais en plus, après avoir souffert de diabète pendant 16 ans, il ne souffrait plus que de pré-diabète. Son taux de glycémie était maintenant dans la moyenne et il n’avait plus besoin de prendre de médicaments.

C’est à ce moment que M. Ryan a assisté à la Convention à Chicago et a été ému par l’appel lancé pour que les Lions se mobilisent afin d’aider les personnes qui souffrent de diabète ou qui risquent de développer la maladie. À son retour dans le Kentucky, il a fait une demande de subvention Diabète de la LCIF, qui lui permettrait de fournir au District 43 Y, les fonds nécessaires pour organiser des dépistages du diabète et assurer le suivi des personnes à risque. En mai 2019, le district a reçu une subvention de 67 500 dollars pour le dépistage de 10 000 à 20 000 personnes dans un premier temps puis plus par la suite. 

Partout où il y a un besoin, il y a des Lions
Richard Heine, président de la Fayette County Diabetes Coalition (FCDC), a aidé M. Ryan et le district à remplir la demande de subvention. Créée en 2002, la FCDC travaille en collaboration avec le ministère de la santé et plusieurs écoles, églises, entreprises et hôpitaux locaux.

Dès le début, M. Ryan avait insisté pour que le District 43 Y fasse plus que financer des événements. « Si nous voulons servir, nous devons faire plus que distribuer des chèques », dit-il. Lorsque les Lions ont aidé l’ADA à organiser le « Cure Tour » en mai 2018, par exemple, il a participé sur le terrain avec d’autres Lions. Grâce à cette initiative, durant laquelle les participants font des marches/courses à pied ou de vélo, l’ADA a récolté 200 000 dollars pour la recherche sur le diabète, l’éducation sur la maladie et le plaidoyer.

Kirsten Rowland estime qu’il faut plus d’éducation : « L’un des plus gros défis consiste à fournir des informations éducatives importantes à ceux qui en ont besoin. Pour lutter contre l’épidémie de diabète, nous devons organiser plus de dépistages et fournir les informations pertinentes aux personnes souffrant de pré-diabète ou de diabète, afin de les aider à prévenir ou à gérer le diabète ».

Bien qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour faire passer un dépistage à 100 000 habitants du Kentucky, M. Ryan reste optimiste, en partie parce qu’il sait qu’il n’est pas seul. Il a le soutien non seulement de son club, de la Fayette County Diabetes Coalition et de l’American Diabetes Association, mais aussi du réseau mondial du Lions.  

« Grâce au Lions, je sens que j’ai les moyens dont j’ai besoin. Les Lions clubs me soutiennent et me protègent. »

Pat Ryan

Relever le défi - ensemble
Parallèlement, les Lions de Lexington œuvrent pour collecter des fonds et renforcer la sensibilisation. En 2017, la kermesse « Bluegrass Fair » organisée par le club depuis près de 60 ans a permis de collecter 175 000 dollars destinés à plus de 20 associations caritatives locales, dont l’ADA. Selon M. Ryan, sur les bénéfices réalisés lors de la kermesse en 2018, 12 500 dollars iront à des associations caritatives soutenant la prévention et le traitement du diabète.

Le club a fêté sa réussite en partageant des photos de service sur Facebook (les deux pages Facebook du club ont près de 13 000 fans) et en faisant une campagne de communication auprès de la population dans les médias locaux. Les efforts fournis par le club en matière de relations publiques ont récemment porté leurs fruits. « La journée Diabetes Kids Day a fait la une d’un journal local et a été largement retransmise par une chaîne de télévision locale », explique M. Ryan.

Kirsten Rowland est reconnaissante envers Pat Ryan et le district 43 Y pour l’aide apportée à l’American Diabetes Association, et recommande aux Lions d’autres régions de s’impliquer. Quatre cent millions de personnes souffrent de diabète dans le monde et ce chiffre devrait atteindre 650 millions d’ici à 2040. « Pour faire la différence en matière de diabète, et guérir cette maladie, il faut que nous nous impliquions tous. »

Évaluez vos risques de diabète de type 2 en ligne ou utilisez le guide de planification de projet pour le diabète de type 2 pour organiser votre prochaine activités de dépistage lors de la Journée mondiale du diabète le 14 novembre 2019 !


Reannon Muth est auteur de récits de voyage. Elle vit à Las Vegas aux États-Unis.