Visiter la page Ressources Servir en toute sécurité pour obtenir des conseils et des outils pour agir en
sécurité et faire un don à la LCIF pour apporter aux Lions les moyens de servir d'où qu'ils soient.

Accueil The Lions Blog GLOBAL HOPE : Notre histoire

GLOBAL HOPE : Notre histoire

Dr Nmazuo Ozuah janvier 08, 2021
Un jeune patient en traitement danse lors de la Journée internationale du cancer infantile.

Votre enfant a le cancer. Comment s’entretenir avec une mère qui n’a jamais entendu parler du cancer et qui ignore l'existence même de la maladie ? Pourtant, cette mère n’a de cesse de chercher à faire soigner sa fille de six ans malade depuis plus d’un mois. Au début, on lui dit que ce n'est que le paludisme, mais au bout de plusieurs semaines, la santé de son enfant se détériore. Lorsqu’elle a enfin une réponse, un diagnostic, elle est encore plus perdue qu’au début.

Tous les enfants ont le droit de vivre, quel que soit leur lieu de naissance…

Voilà l’histoire de nombreux parents et enfants en Afrique subsaharienne. Hélas, beaucoup n’obtiennent jamais de réponse. Certaines familles reçoivent le diagnostic du cancer de leur enfant très tardivement et la cure n'est plus possible. En Afrique subsaharienne, rares sont ceux qui apprennent l’existence du cancer infantile et qui y survivent. Le contraste avec ce qui se passe dans les pays riches où le cancer fait partie de la conversation de tous les jours et où la majorité des enfants diagnostiqués vivront jusqu’à l’âge adulte est flagrant. Plusieurs facteurs sous-tendent cette disparité de la survie en Afrique subsaharienne, dont une absence généralisée de connaissances, le manque de personnel de santé formé, le défaut d’outils de diagnostic et un accès limité aux médicaments et autres modalités nécessaires pour le traitement des cancers.

Heureusement, un partenariat unique Global HOPE (Hematology-Oncology Pediatric Excellence) entre le Texas Children's Hospital et l’école de médecine du Baylor College œuvre pour que beaucoup plus d'enfants d’Afrique subsaharienne puissent survivre de cancers et de maladies sanguines. La mission de Global HOPE, rendue possible grâce à des partenariats avec les ministères de la Santé de plusieurs pays africains, la Fondation du Lions Clubs International (LCIF) et les Lions clubs locaux, met l’accent sur le renforcement des capacités de traitement de ces maladies. Depuis 2016, plus de 8 000 enfants ont ainsi reçu un diagnostic et un traitement grâce à Global HOPE. Le Malawi fait partie des pays de l’Afrique subsaharienne dans lesquels des enfants et familles ont pu en bénéficier.

Le Dr Nmazuo Ozuah avec un jeune patient lors de la Journée internationale du cancer infantile.

Le Dr Nmazuo Ozuah avec un jeune patient lors de la Journée internationale du cancer infantile.

À Lilongwe, capitale du Malawi, Global HOPE a contribué à la mise en place d’un programme d’hématologie et d’oncologie pédiatriques desservant jusqu’aux deux tiers de la population du pays. J’ai la joie de faire partie de cette équipe médicale talentueuse et dévouée qui œuvre pour donner espoir aux familles et pour éviter qu’un diagnostic de cancer infantile au Malawi ne soit une sentence de mort. L’impact potentiel ici est supérieur à tout ce que j’ai déjà vécu. Je suis toujours surpris par la transformation de ces enfants, une fois le traitement commencé. L’espoir qui se répand dans leurs familles est indescriptible.

Dans le cadre de nos objectifs, nous souhaitons que les patients puissent vivre leurs vies d’enfants, et que si possible, ils soient libérés des nombreuses gênes et douleurs associées au cancer. Une fois qu’ils se sentent mieux et qu’ils en sont capables, les enfants sont encouragés à participer à diverses activités physiques et sociales divertissantes. Les regarder jouer, danser et se comporter comme des enfants est la partie la plus gratifiante de mon travail.

L’histoire de notre impact ne peut pas être racontée sans reconnaissance pour l’aide reçue de nos partenaires stratégiques. Des partenariats robustes de ce type et une démarche aux thématiques pluridisciplinaires sont nécessaires pour atteindre nos objectifs d'amélioration de la survie des enfants au cancer.

Au Malawi, Global HOPE, en partenariat avec la LCIF et les Lions locaux, fournit des suppléments nutritionnels aux enfants soignés pour le cancer car plus de 70 % des enfants en traitement souffrent de malnutrition. Comme dans de nombreuses régions du monde, la malnutrition est un enjeu majeur dont les répercussions sont amplifiées chez les enfants également atteints d’un cancer. La situation est d’autant plus critique que l’état de nutrition de l'enfant a un impact sur sa tolérance des traitements qui lui sont prodigués.

En Afrique subsaharienne, plus de 100 000 enfants deviennent cancéreux chaque année et actuellement, 90 % d'entre eux en meurent. Tous les enfants ont le droit de vivre, quel que soit leur lieu de naissance. Voilà l’histoire de Global HOPE.

Pour en savoir plus sur le partenariat entre la LCIF et Global HOPE au Texas Children’s Hospital dans la lutte contre le cancer infantile en Afrique subsaharienne, consultez lionsclubs.org/GlobalHOPE.


Le Dr. Nmazuo Ozuah est hématologue et oncologue en pédiatrie au Texas Children’s Hospital et à l’école de médecine du Baylor College.

La pandémie de coronavirus (COVID-19) a affecté les communautés du monde entier de différentes manières. Pour être sûr de servir en toute sécurité, les Lions doivent suivre les directives des autorités sanitaires locales, de l'Organisation mondiale de la santé et du Centre pour le contrôle des maladies. La page Servir en sécurité propose de nombreuses ressources pour vous aider.