Visit LCIF's new websiteLions Clubs International
Lions Worldwide Week of Service
Lions Clubs Online Radio
AccueilAccueil  >  Notre Impact  >  Les Lions à l'oeuvre  >  Archives des Lions à l'œuvre  >  Projets pour Jeunes  >  Les pistes du bonheur Les pistes du bonheur

Ça roule pour les enfants, et en toute sécurité !

La ville de Kelso, dans l'État de Washington, avec ses 12 000 habitants, traversait une période de crise économique. Autrefois prospère grâce à l'industrie forestière, Kelso était confrontée à la fermeture de ses entreprises et voyait les emplois disparaître. Dans des familles qui peinaient à joindre les deux bouts, les enfants devaient souvent renoncer à l'un de leurs passe-temps favoris.

Lieu: Kelso, Washington, États-Unis

 

Aucun jeu ni rire d'enfant ne venait plus égayer des rues autrefois très animées. « Il était évident qu'il manquait quelque chose aux enfants, raconte Chuck Klawitter, membre du Lions club de Kelso. Nous avons voulu les aider tout en créant un impact positif au sein de la communauté. »

Les Lions entrent en jeu
Les Lions de Kelso ont alors ouvert une clinique pour bicyclettes à l'école primaire Barnes. Les enfants pouvaient s'y rendre pour profiter de réparations gratuites, obtenir un casque ou une bicyclette et apprendre les consignes de sécurité rudimentaires. Le tout dans une réelle simplicité. Les enfants déposaient leurs bicyclettes le matin à l'école et des volontaires du Lions les réparaient et leur rendaient à la fin de la journée. « Nous avons remplacé des quantités de poignées, de pneus et de chambres à air, raconte Genece Cooper, du magasin Bob's Pedal Power. Nous vérifiions que les roues et les freins étaient en bon état de marche, en bref tout ce qui est nécessaire pour assurer la sécurité des enfants. »

Le bonheur est sur la piste
Avec sa piste qui longe la rivière Coweeman, Kelso est l'endroit idéal pour faire du vélo. Le paysage est magnifique et lorsqu'il fait beau, les familles y passent la journée : autant de bons moments que les Lions de Kelso voulaient préserver. « Nous n'avions plus vraiment les revenus nécessaires pour acheter de nouveaux vélos à nos enfants, témoigne Nikki Kersenbrock, mère de famille. Ça faisait quelques années qu'ils en avaient besoin. » Avec les bicyclettes offertes par le service de police de Kelso, les Lions ont permis à un plus grand nombre d'enfants de goûter aux joies du vélo.

Partenaires
Une école primaire, un magasin de bicyclettes et la police locale.

Quelques chiffres
Le coût total des réparations, des casques et des nouvelles bicyclettes n'a pas dépassé les 2 000 dollars. Mais le bonheur des enfants de Kelso, lui, n'a pas de prix.

 

Liens associés

Les pistes du bonheur dans le magazine LQ

Partagez vos talents

Astuces et outils

Concrétiser ses aspirations : comment rendre des enfants heureux avec des vélos, en toute sécurité

Par quoi avez-vous commencé ? »
Au début, le projet se cantonnait à la réparation des vélos des enfants. Face au succès de l'opération auprès des enfants et de leur famille, nous avons ensuite diversifié nos efforts. Nous avons contacté la police locale, le magasin de réparation de bicyclettes, l'école et le coordinateur des programmes de traumatologie de l'hôpital.
Où vous-êtes vous procuré les bicyclettes ? »
Les enfants apportaient les leur à réparer et la police locale a fait don de plusieurs vélos qu'elle avait à disposition. Et dès que la nouvelle s'est répandue, le club a reçu plusieurs bicyclettes d'occasion.
Quelle a été la durée de réalisation du projet ? »
La première fois, l'organisation a demandé plusieurs mois. Mais un mois peut suffire, surtout si le projet se limite à la réparation des vélos existants.
Comment avez-vous formé les volontaires à la réparation des vélos ? »
Ils ont reçu une « formation sur le tas » dispensée par deux professionnels du magasin de réparation de bicyclettes qui ont participé au projet. Le magasin a également proposé des remises sur le matériel nécessaire aux réparations.
Comment avez-vous organisé les cours de formation à la sécurité à vélo (et qui les a dispensés) ? »
Le club a contacté le coordinateur des programmes de traumatologie de l'hôpital. Une infirmière spécialiste des traumatismes est venue sensibiliser les enfants sur l'importance des casques et de la sécurité en général.
Des conseils à donner ? »
Le projet a demandé plus d'espace que prévu. Prévoyez un espace suffisant pour entreposer les vélos donnés par la communauté. Travaillez d'abord sur les vélos qui vous ont été donnés avant l'ouverture de la clinique des bicyclettes à l'école, car les enfants apporteront aussi leurs vélos à réparer.
"Ça alors ! Ce vélo est vraiment génial ! J'ai hâte de pouvoir m'en servir."

Zhanna,
Heureuse bénéficiaire d'un vélo

"Le Lions club a créé des liens très importants. La présence d'une organisation qui intervient sur le terrain en faveur des jeunes de notre communauté est tout simplement essentielle."

Brenda Ward,
Directrice de l'école primaire Barnes

© Lions Clubs International       300 W. 22nd Street, Oak Brook, IL 60523-8842

Custom web development, hosting and implementation provided by Alkon Consulting